Clinique chiropratique Cap-Rouge


Chronique santé - Le vieillissement et la chiropratique

Pourquoi est-il encore plus important de

 

consulter un chiropraticien lorsqu'on vieillit ?

 

De nos jours , les gens vivent de plus en plus vieux3 et prennent leur retraite relativement jeune. Par ailleurs, les gens ont souvent beaucoup de projets et aspirent à une retraite active. Mais avoir une retraite active exige que l'on soit en bonne santé et sans limitation. Or, mon expérience de clinicien et les recherches tendent à démontrer que ce qui vient gâcher la sauce, ce sont les douleurs physiques et la diminution de l'amplitude articulaire6. Ces limitations amènent un changement drastique au niveau de nos activités. Souvent, elles nous empêchent de jouer au golf, de jouer à la pétanque, de faire une marche, de danser. Bref, elles nous empêchent d'avoir une retraite stimulante et vivifiante. Elles nous forcent à la sédentarité, à l'inactivité ce qui est très mauvais pour la santé6.

La sédentarité et l'inactivité amènent une diminution de nos forces2, de nos capacités cardiovasculaires2, de notre créativité2 et de nos capacités intellectuelles2. Elles nous amènent à nous isoler puisque nous ne faisons pas d'activités avec nos amis . L'ennui, c'est que l'inactivité physique engendre l'inactivité. C'est-à-dire qu'on a de moins en moins de force pour faire les choses et il s'ensuit une détérioration de notre santé. C'est ici que le rôle joué par le chiropraticien dans une équipe médicale prend tout son sens.

En quoi donc la chiropratique peut-elle aider la personne qui vieillit ?


Le but de la chiropratique est de restaurer ou améliorer la fonction musculaire, articulaire et neurologique. Ces trois fonctions sont essentielles si une personne veut être autonome et active. Une bonne fonction musculaire nous permet de soulever, de prendre des choses. Une bonne fonction articulaire permet de se pencher, de se tourner, de s'habiller, de faire son sport préféré. Enfin, une bonne fonction neurologique4,5 permet de bien sentir les dénivellations, les imperfections du terrain, de bien exécuter le mouvement, bref, de garder l'équilibre et éviter de chuter1. À l'aide d'ajustements articulaires7,8, de mobilisations et de thérapies complémentaires, le chiropraticien peut redonner de la vitalité à vos années.

Mais ce qui est somme toute la clef de l'intervention chiropratique est le soulagement de la douleur des personnes âgées8. Chez elles, le contrôle de la douleur augmente l'autonomie. La personne âgée peut de nouveau se déplacer, s'occuper d'elle-même et communiquer avec l'entourage familial ou amical, ce qui améliore son moral et entretient ses facultés intellectuelles.

Bref, la chiropratique peut vous faire du bien et rendre votre retraite agréable.

 

Pourquoi donc s'en passer ?

 

Dr Denis Lachance, chiropraticien
Président et membre du Réseau Force-Santé, Soins interprofessionnels

 

Références

1) M. Bürge, E. Gerber-Glur, Ch. Chappuis.Chutes et risques de chutes, Forum Med Suisse No 6 6 février 2002.

2) Etienne André, La lettre de l'Observatoire du Mouvement, no 3 OCTOBRE 2001.

3) Module 5 "Vieillissement" 2005/2006 pour DCEM2 - Faculté de Médecine de Strasbourg.

4) Panjabi MM. A hypothesisof chronic back pain : ligament subfailure injuries lead to muscle control dysfunction. Eur Spine J. 2006 May 15(5):668-76.Epub 2005 Jul 27.

5) Panjabi MM. The stabilizing system of the spine. Part 1 Function, dysfunction, adaptation, and enhancement. J Spinal Disorders, 1992;5(4):383-9.

6) Videman, T experimental models of osteoarthritis : the role of immobilization. Clinical Biomechanics. November 1987, pp223-229.

7) Palmoski, M., Pericone, E& Brandt, Kd. Development and reversal of a proteopglycan aggregation defect in normal canine knee cartilage after immobilization. ArthRheume1979; 22:508-517.

8) Bronfort G, Hass M, EVANS R, Leininger B, Triano J Effectiveness of manual therapies : the UK evidence report. Chiropr Osteopat. 2010 Feb 25;18:3.